AccueilLes celtes> Qui sont les celtes ?

“Qui sont les Celtes?”

C’est à cette question que le Musée des Celtes apporte des réponses.

En voici quelques pistes. Pour en savoir plus, rendez-vous au Musée des Celtes !

Qu’est-ce qui définit les Celtes avant tout ?

C’est ce qu’ils ont en commun, à savoir : une langue, un art, des croyances et des coutumes similaires.

Tout comme leurs contemporains les Grecs, les Germains ou les Romains, les Celtes appartiennent à la famille des peuples indo-européens.

Quand les Celtes ont-ils vécu ?

Le moment précis de leur entrée sur la scène de l’Histoire reste encore sujet à controverse entre spécialistes !

Certains historiens/archéologues les situent déjà dès le IIIe millénaire avant notre ère, pendant le Néolithique ; d’autres, vers la fin du IIe millénaire avant notre ère, à la fin de l’âge du Bronze.

Une chose est certaine, c’est que tous s’accordent pour dire que les Celtes vécurent à l’âge du Fer : du VIIIe au Ier siècle avant notre ère.

En Ardenne belge, nous notons leur présence depuis le Ve jusqu’au IIe siècle avant notre ère.

 

Les Celtes appartiennent à la période de la Protohistoire, période intermédiaire la Préhistoire et l’Histoire, durant laquelle des peuples sans écriture côtoient des peuples qui l’utilisent. Chez les Celtes, les connaissances étaient transmises oralement. Ils ne nous ont laissé que quelques inscriptions (utilisant des alphabets empruntés) mais qui ne nous renseignent guère sur leur société. Par contre, les Grecs et les Romains ont écrit des textes sur les Celtes.

 

La fin de la période celtique est marquée par leur assimilation dans la civilisation romaine.

Où les Celtes ont-ils vécu ?

L’origine géographique exacte des Celtes est inconnue.

Les vestiges archéologiques nous apprennent qu’au Ier millénaire avant notre ère, ils occupent déjà une grande partie de l’Europe.
Cependant, cette installation s’est faite progressivement, à des moments différents selon les régions.

Trois types de sites de cette époque témoignent et attestent leur existence en Ardenne belge :

  • les nécropoles,
  • les habitats,
  • les fortifications.